« L’isolement donne l’inspiration »

Ernst Prost, le gérant de LIQUI MOLY, au sujet de la prise de bonnes décisions

Chers collègues penseurs et acteurs,

Lorsque l’on veut bien réfléchir sur un sujet essentiel, on le fait à l’occasion d’une réunion à huis clos. Le huis clos fait penser à un cloître ou un ermitage. Effectivement, c’est l’idée... L’enfermement et l’isolement facilitent la réflexion à l’abri du bruit et du tumulte de notre monde. On réfléchit mieux lorsqu’on prend ses distances, et l’isolement donne l’inspiration... Le confinement a aussi des allures de huis clos, ou encore de vie contemplative où l’on s’adonne à l’attention, à la réflexion et au recueillement. Ça ne peut pas faire de mal, surtout pas en ce moment.

Lorsqu’on « ne sait plus où donner de la tête », ce n’est pas un état souhaitable, à plus forte raison lorsqu’on doit prendre des décisions éclairées et courageuses. Par moment, il peut s’avérer utile de prendre du recul par rapport à la situation afin d’analyser avec précision où l’on se trouve, comment se déroule la bataille, mais aussi comment l’emporter. « Il n’y a pas de mauvais soldats, juste de mauvais officiers. » C’est une citation de Napoléon. Diriger, c’est prendre les devants. Dans le magazine d’affaires WirtschaftsWoche, un article intitulé « L’honneur du cochon du front » a été publié à mon sujet. Je le trouve vraiment bien maintenant. Sans honneur, on n’est pas un bon dirigeant et sans s’impliquer personnellement sur le front, on n’est pas un bon camarade. C’est justement en période de crise que l’amitié et l’esprit de camaraderie, la bienveillance et la fraternité sont tout aussi importants que la planification, la stratégie et la tactique. À quoi bon concocter le meilleur plan du haut de la colline lorsque la troupe ne suit pas ? Il faut que je vous le dise : je suis tellement fier de nous, enthousiasmé par la cohésion de notre équipe et notre action ciblée en ces temps de crise, par nos capacités et par ce que nous avons dans les tripes. Pour moi, cette expérience est infiniment gratifiante. C’est tout simplement formidable. Et pourtant, ce n’est qu’un jeu. Comme une partie de Monopoly, à une différence près : l’argent est réel. Et comme nous nous y mettons en toute tranquillité, avec décontraction et en nous amusant, nous allons gagner à ce jeu. On ne peut pas l’emporter en étant aigri, borné, craintif et hésitant, surtout quand il s’agit de tout ou rien comme en ce moment... Mieux vaut se ressaisir sans céder à la panique ! Je suis convaincu que l’on peut venir à bout des pires difficultés avec légèreté et en se prenant au jeu, et ce, ensemble et avec humour. L’inspiration est donc indispensable, mais l’huile de coude est aussi indiquée :-)... Le secret de la victoire réside vraisemblablement dans un rapport de un pour dix. Avec intelligence et application...

Tout est dans l’association de la créativité et du dur labeur. C’est pour cette raison que NOUS connaissons la réussite... et que nous sommes toujours de bonne humeur :-) :-) 

Bien à vous,

Ernst Prost