• 17/04/2020
  • Corona-Krise

« Agissons-nous correctement ? Nous donnons plus que nous ne vendons »

Dans cette circulaire, le directeur général Ernst Prost explique pourquoi ce sont de « bons jours quand on donne plus qu'on ne vend »

Chers camarades,

Agissons-nous correctement ? Pour le moment, nous donnons plus que nous ne vendons. Il y a deux raisons à cela. Premièrement, les affaires ne sont pas vraiment au beau fixe – et c'est un euphémisme. Deuxièmement, nous recevons de nombreuses demandes de toute l'Allemagne et de nombreux autres pays dans lesquels nous sommes actifs : services de secours, véhicules ambulanciers, livraison de repas, services de soins mobiles, transport de personnes handicapées et de patients, pompiers, Croix-Rouge allemande, etc.
Je ne suis plus surpris que notre communauté exemplaire, notre esprit civique et nos systèmes de sauvetage soient inégalés dans le monde. Les véhicules et la technologie ne sont qu'une chose.

Il faut des gens. Et je l'ai à nouveau clairement constaté : De nombreuses personnes travaillent bénévolement dans ces domaines – au profit de la communauté. J'ai le plus grand respect à cet égard. Il y a parfois des grincements dans notre pays, mais à ce stade, nous pouvons être fiers de vivre dans une société suffisamment désintéressée, engagée et caractérisée par la charité.

Cette crise nous donne l'occasion, chez Liqui Moly, de travailler encore plus intensivement pour le bien commun. Nous le faisons avec des produits issus de notre production, que nous fournissons gratuitement aux services de secours. Nous avons déjà livré des centaines de commandes. Bien entendu, nous prenons également en charge les frais de transport pour les livraisons. Nous renonçons aux attestation de dons. À Ulm, nous avons constitué une équipe qui s'occupe désormais exclusivement du traitement et de l'envoi de ces commandes.

Je trouve ça magnifique ! Ce sont des jours où l'on donne plus qu'on ne vend. Ce sont de beaux jours.❤

Cordialement,
Bien à vous,

Ernst Prost